Rami ligne » Le Rummy Kub

Le Rummy Kub

Le Rummykub est une version du Rami qui se rapproche beaucoup du Okey, sa variante turque. Il n’utilise pas de cartes mais des tuiles. Il a été inventé par Ephraïm Hertzano pendant la décennie 40. En 1978, ce dernier a écrit l’ouvrage officiel du Rummykub qui présente 3 versions de règles différentes, l’américaine, l’internationale et le sabra.

Le matériel de jeu

Une partie de Rummykub réclame l’utilisation de 106 tuiles, de couleur rouge, jaune, bleue ou noire. 104 disposent de numéros, de 1 à 13. Les deux autres permettent de remplacer la tuile de son choix. Toutes tuiles possèdent sa semblable, de même rang et de même couleur.

Le déroulement d’une partie

Au début d’une partie, il faut déterminer le joueur qui commence. Pour cela, tous les participants piochent une tuile. Ensuite, la partie se déroule de droite à gauche. Comme dans le Rami classique, à son tour, le joueur doit tirer une tuile et en défausser une, qui peut ou non être la même. Le but du jeu est de se débarrasser de l’intégralité de ses tuiles en formant des combinaisons. Pour commencer à poser, le joueur doit posséder une série de combinaison de valeur égale ou supérieur à 30.

Les différences entre le Rummikub et l’Okey

Il existe une différence principale entre le Rummikub et l’Okey. Dans le premier, le joueur peut réutiliser les tuiles déjà sur la table pour confectionner de nouvelles combinaisons. Par contre, s’il décide d’en prendre une, la combinaison doit être encore valable, c’est-à-dire qu’il doit s’agir d’un run de 3 tuiles minimums qui se suivent et d’un set formant un brelan ou un carré. Cet ajout de règle permet de démultiplier les possibilités de jeu.